13/04/1892 - 05/04/1984

Arthur Harris

  • Agrandire
  • Rétrecir

Lorsque la guerre éclate, Arthur Harris est vice-maréchal de l’Air et commandant d’un groupe de bombardiers,. Il est ensuite nommé à l’état-major de l’Air, puis à la tête de la première délégation de la RAF à Washington. Mais en février 1942, devant l’échec de la campagne de bombardement du Reich, le commandant en chef du Bomber Command sir Richard Peirse est muté aux Indes, et Harris est désigné pour le remplacer. Ayant misé sur les nouveaux quadrimoteurs Lancaster et Halifax, fait le choix des bombes incendiaires et privilégié les bombardements en tapis des grands centres urbains du Reich, Harris fait procéder dès le 30 mai 1942 au « raid des mille bombardiers » sur Cologne. La valeur de propagande de cette opération, suivie en août 1943 du bombardement dévastateur de Hambourg, laisse espérer aux autorités alliées une capitulation anticipée de l’Allemagne. Mais les échecs coûteux des bombardements de Berlin et Nuremberg au printemps de 1944 montrent que le bombardement de précision contre les cibles industrielles et les nœuds ferroviaires sont d’un meilleur rendement. Faute d’en avoir tiré à temps les conclusions, « Bomber » Harris terminera la guerre dans une disgrâce relative.

Une source Historia.

// Dossiers

LES ARMES SECRETES DU JOUR J

Le débarquement en Normandie est un extraordinaire défi à la technologie.

LES FEMMES DANS LA GUERRE

A la différence de l’Allemagne et du Japon, les Alliés mobilisent massivement les femmes pour participer à l’effort de guerre.

LA PROPAGANDE : ARME DE GUERRE ?

Hitler a très vite compris ce que la propagande pouvait apporter à son projet diabolique.

// Événements

Le Traité de Versailles : les germes d’une future guerre

Signé le 28 juin 1919 dans la galerie des Glaces du château, le traité de Versailles met un point final à la Première Guerre mondiale.

Churchill prône l’offensive

Churchill, nommé premier lord de l’Amirauté et membre du Cabinet de guerre, est devenu l’homme fort du gouvernement britannique.

Débarquement des alliés en Sicile

Une nouvelle opération de débarquement est prévue en Sicile, sur un front de 160 kilomètres, entre les ports de Licata à l’ouest et de Syracuse à l’est.