17/06/1888 - 14/05/1954

Heinz Guderian

  • Agrandire
  • Rétrecir

Au début de la guerre, Heinz Guderian, grand théoricien de la guerre des blindés, est général de panzers et inspecteur des « troupes mobiles », comprenant les chars et la cavalerie. Placé à la tête du 14e corps d’armée lors de la campagne de Pologne, il démontre sur la Vistule toute la capacité de rupture des concentrations de chars. En mai 1940, ayant traversé les Ardennes avec ses blindés, il perce le front français à Sedan, pour foncer ensuite sur Abbeville et Dunkerque. En juin 1941, Guderian commande la 2e armée de panzers du groupe d’armées Centre, dont l’objectif est Smolensk et Moscou. Mais son échec en décembre devant la capitale, dû au froid intense comme à l’épuisement des effectifs, provoque sa disgrâce. En mars 1943, il est toutefois nommé inspecteur de l’arme blindée, puis devient chef d’état-major de l’armée de terre en juillet 1944. Mais le général d’armée Heinz Guderian n’ayant pas la servilité de ses prédecesseurs, il ne craint pas de contredire le Führer. C’est ce qui conduit à son limogeage le 28 mars 1945, lorsque Hitler l’invite avec insistance à « prendre six semaines de repos ». A la fin de la guerre, Guderian est brièvement emprisonné par les Américains.

Une source Historia.

// Dossiers

LA PROPAGANDE : ARME DE GUERRE ?

Hitler a très vite compris ce que la propagande pouvait apporter à son projet diabolique.

LA FRANCE DE VICHY

L’état français s’organise désormais autour de la personnalité du maréchal, objet d’un véritable culte soutenu à grand renfort de propagande.

L’EFFORT DE GUERRE ALLIE

Avant même leur entrée en guerre, les Etats-Unis s’engagent dans une production intensive de matériel militaire...

// Événements

Les Français libres

De Gaulle, à Londres, incarne la résistance. Il dispose maintenant d’une petite armée en Afrique...

La déferlante allemande

Hitler, dans son quartier général, est au comble de l’exaltation. Son piège a fonctionné. Il dit "J’en pleurerais de joie".

Angleterre : l’esprit de résistance

Les Anglais attendent une invasion allemande. Ils s’y préparent...