17/06/1888 - 14/05/1954

Heinz Guderian

  • Agrandire
  • Rétrecir

Au début de la guerre, Heinz Guderian, grand théoricien de la guerre des blindés, est général de panzers et inspecteur des « troupes mobiles », comprenant les chars et la cavalerie. Placé à la tête du 14e corps d’armée lors de la campagne de Pologne, il démontre sur la Vistule toute la capacité de rupture des concentrations de chars. En mai 1940, ayant traversé les Ardennes avec ses blindés, il perce le front français à Sedan, pour foncer ensuite sur Abbeville et Dunkerque. En juin 1941, Guderian commande la 2e armée de panzers du groupe d’armées Centre, dont l’objectif est Smolensk et Moscou. Mais son échec en décembre devant la capitale, dû au froid intense comme à l’épuisement des effectifs, provoque sa disgrâce. En mars 1943, il est toutefois nommé inspecteur de l’arme blindée, puis devient chef d’état-major de l’armée de terre en juillet 1944. Mais le général d’armée Heinz Guderian n’ayant pas la servilité de ses prédecesseurs, il ne craint pas de contredire le Führer. C’est ce qui conduit à son limogeage le 28 mars 1945, lorsque Hitler l’invite avec insistance à « prendre six semaines de repos ». A la fin de la guerre, Guderian est brièvement emprisonné par les Américains.

Une source Historia.

// Dossiers

LE PROCES DE NUREMBERG ET DE TOKYO

Témoignages poignants et débats se succèdent, les massacres perpétrés par les nazis éclatent au grand jour.

LA SHOAH

95% des juifs, en premier lieu les mères et leurs enfants, les vieillards et les plus faibles sont tués à leur arrivée au camp.

LE BILAN DE LA GUERRE : 50 MILLIONS DE MORTS

Pour la première fois dans l‘histoire, le nombre de victimes civiles a été de loin supérieur à celui des militaires.

// Événements

La Terre brûlée et la résistance d’un peuple

Les Russes, se battent, désespérés, avec de moins en moins d’armes, parfois même un fusil pour dix.

L’opération Barbarossa : Hitler envahit l’URSS

Dans les premières minutes de l’attaque allemande, 1500 appareils soviétiques sont détruits au sol.

Le Traité de Versailles : les germes d’une future guerre

Signé le 28 juin 1919 dans la galerie des Glaces du château, le traité de Versailles met un point final à la Première Guerre mondiale.