08/11/1885 - 23/02/1946

Tomoyuki Yamashita

  • Agrandire
  • Rétrecir

Le général japonais Tomoyuki Yamachita fait son entrée dans l’histoire en envahissant la Malaisie le 8 décembre 1941. A la tête de 30.000 hommes, il s’empare de toute la péninsule en huit semaines et contraint à la capitulation les 120.000 défenseurs britanniques, indiens et australiens de Singapour - un exploit qui lui vaudra le surnom de « Tigre de Malaisie ». Yamachita, qui suscite des jalousies à Tokyo et ne cache pas son opposition à la guerre, est ensuite transféré en Mandchourie. Mais à la fin de septembre 1944, on l’envoie à Manille pour organiser la défense des Philippines. Arrivé sur place une semaine seulement avant le débarquement américain à Leyte, commandant 230.000 hommes d’une armée très affaiblie et dispersée sur l’ensemble de l’archipel, il ne peut se concentrer sur la défense de l’île de Luçon. Pourtant, lorsque MacArthur y débarque en janvier 1945, Yamashita organise une résistance farouche à partir du nord de l’île, et il ne se rendra avec les débris de son armée qu’après la capitulation du Japon. Accusé de crimes de guerre qu’il n’a pu commettre et a même tenté d’empêcher, le général Yamachita est exécuté à Los Baños le 23 février 1946, après une parodie de procès.

Une source Historia.

// Dossiers

LA RESISTANCE EN FRANCE ET EN EUROPE

Dès 1940, des hommes et des femmes de tous les milieux sociaux et de tous les horizons politiques décident de poursuivre la lutte contre l’occupant.

LE BILAN DE LA GUERRE : 50 MILLIONS DE MORTS

Pour la première fois dans l‘histoire, le nombre de victimes civiles a été de loin supérieur à celui des militaires.

LE PROCES DE NUREMBERG ET DE TOKYO

Témoignages poignants et débats se succèdent, les massacres perpétrés par les nazis éclatent au grand jour.

// Événements

Hitler chancelier d’Allemagne

En quelques mois, Hitler établit sa dictature. Il devient le führer, le chef. Toute l’Allemagne doit crier : Heil Hitler, vive Hitler !

Guadalcanal : victoire des américains

Les combats de Guadalcanal vont durer six mois. Une guerre d’usure. Les Marines se sentent pris au piège de ce qu’ils appellent « L’enfer vert ».

L’Allemagne sombre sous les bombes

A Dresde, les bombes au phosphore provoquent un « Typhon de feu » qui carbonise 40.000 personnes.